À l'école primaire

primaire exploreur

 

Accompagnement en science et technologie à l'école primaire - ASTEP

Dans la dynamique de La main à la pâte initiée en 1995 par le prix Nobel Georges Charpak, il s'agit d'un partenariat associant scientifiques et enseignants du Primaire qui a vu le jour sous le nom d’Accompagnement en sciences et technologie à l’école primaire (ASTEP).

Aujourd'hui appelé "Partenaires scientifiques pour la classe", cet accompagnement s’illustre notamment par la présence en classe d’un scientifique (le plus souvent un étudiant) aux côtés de l’enseignant.

Les accompagnateurs-scientifiques sont des étudiants de formation scientifique, des chercheurs ou des enseignants-chercheurs, des ingénieurs et techniciens d’entreprises à seconder les enseignants du primaire dans la mise en œuvre et le déroulement d’une démarche d’investigation conforme aux programmes de l’école. 

Le projet pédagogique proposé comporte de 5 à 10 séances d’une demi-journée chacune. Le sujet abordé fait partie du programme de sciences. L’adaptation au niveau des élèves est préalablement travaillée avec l’enseignant.

 

Faire appel à l’ASTEP

L'accompagnement scientifique est un dispositif où tous les acteurs sont bénéficiaires:

Pour le scientifique - l'étudiant : acquisition de compétences (porte-feuille de compétences) qui sont transférables à d'autres secteurs que celui de l'enseignement

Pour l'enseignant du primaire dont moins de 20% ont une formation scientifique (sciences expérimentales ou "exactes"), il s'agit de conforter la démarche expérimentale et d'améliorer ses connaissances

Pour les élèves, c'est avoir une image dynamique des sciences et de la technologie, c'est développer son esprit critique et sa curiosité.

Si 80% des étudiants cherchent et trouvent eux-mêmes leur affectation, les enseignants peuvent également postuler pour l’accueil d’un scientifique.

En savoir plus : consultez les informations sur le site de la fondation "La main à la pâte"

 

Chiffres ASTEP 2019-2020

  • L’académie de Toulouse est leader au niveau national en mobilisant 306 étudiants et 160 classes. 
  • 306 étudiants sont intervenus dans les 8 départements de l’académie.
  • 160 classes ont ainsi été accompagnées par un (ou 2) étudiant(e)s