Vaccin : entre inquiétudes et certitudes

Partagez l'article

Vivant・Santé

Vaccin : entre inquiétudes et certitudes

Vaccin : entre inquiétudes et certitudes

Hésitation vaccinale, nouvelle méthode ARN messager, controverses... Les interrogations face au vaccin sont multiples. Le podcast Au Crible de la Science revisite les grands thèmes de société vus par les lycéens et les porte au regard des scientifiques.

La crise sanitaire liée au Covid n’a pas seulement bouleversé le quotidien de chacun, elle a également amené des interrogations sur la réponse vaccinale apportée par la science et le politique. Des questionnements sur l’émergence de la méthode ARN, la vaccination préventive, les risques potentiels ou encore l’obligation vaccinale que soulèvent les élèves de Terminale du lycée professionnel Anne Veaute à Castres. Le virologue Daniel Dunia et l’historien des sciences Laurent-Henri Vignaud apportent leur éclairage.

Morceaux choisis

« La technologie ARN utilisée pour les vaccins a été mise en place il y a 20 à 30 ans. Ce n’est pas une technologie qui est arrivée avec le Covid. Avec la pandémie, il y a eu une mobilisation sans précédent de toute la communauté scientifique pour répondre à cette urgence sanitaire. Il s’est très vite avéré par les résultats scientifiques que c’était l’approche ARN qui était la plus efficace et avec le moins d’effets secondaires. »

« On entend beaucoup de choses, pas toujours bien argumentées sur les effets secondaires. L’ARN est une molécule instable qui se dégrade très rapidement dans l’organisme. Les effets secondaires liés aux vaccins apparaissent quelques semaines après la vaccination. Après ces quelques semaines, c’est fini. Donc les risques vaccinaux, on les aurait déjà vus. Il y a eu si peu de cas de réactions allergiques que le quart d’heure de surveillance après l’injection a été retiré. »

Daniel Dunia est chercheur au CNRS et directeur d’équipe à l’Institut toulousain des maladies infectueuses et inflammatoires.

« Il y a dans ce qu’on entend chez les lycéens, ce que les chercheurs en sciences sociales appellent l’hésitation vaccinale, en reprenant une expression utilisée par l’OMS, l'organisation mondiale de la santé. L’autre dimension, c’est l’antivaccinisme, le refus du vaccin. »

« Les questions de santé, de vaccin, de virologie sont extrêmement complexes. Il est normal que le citoyen se pose des questions. Le problème se pose à partir du moment où l’on vous donne des réponses et ce que vous faites de ces réponses. C’est-à-dire : dans quelle mesure vous avez confiance dans les réponses qui sont apportées à vos inquiétudes. »

« Il y a une distinction entre le vaccin et la vaccination. On l’entend très bien à travers les lycéens, ils ramènent la vaccination à la question des droits et des devoirs, aux libertés etc... Et ils ont raison de le faire, car à partir du moment où le vaccin est imposé d’une manière ou d’une autre, c’est un débat politique et plus seulement un débat médical. »

Laurent-Henri Vignaud est enseignant-chercheur en histoire moderne à l’Université de Bourgogne, au sein du Laboratoire interdisciplinaire de recherche « Sociétés, Sensibilité, Soin » (LIR3S), co-auteur (avec Françoise Salvadori) de "Antivax. La résistance aux vaccins du XVIIIe siècle à nos jours" (Éditions Vendémiaire, 2019).

 

Références conseillées par les invités

 

Sources citées pendant l’émission

 

Ressources complémentaires sur certaines notions abordées dans le podcast

Les controverses sur la vaccination

Vaccination contre la rougeole et autisme

Résumé de la controverse, Vaccination infoservice, mis à jour le 7 mai 2019

Étude menée en 2019 par l'équipe de l'épidémiologiste Anders Hviid, sur plus de 650 000 enfants, nés de 1999 à 2010

Vaccination contre l’hépatite B et sclérose en plaque

Résumé de la controverse, Vaccination infoservice, mis à jour le 12 avril 2018

Les attitudes à l’égard des vaccins

Les « anti-vax », analyse d’un public pluriel aux motivations contradictoires, Dominique Crié et Christelle Quero, The Conversation, 25 janvier 2022

La réticence vaccinale, une spécificité française ? Frédéric Munier et Rodolphe Desbordes, The Conversation, 14 juin 2021

À la date de février 2022, il n’y a pas encore d’études sociologiques dédiées spécifiquement aux attitudes à l’égard des vaccins contre la Covid-19. Un projet de recherche déposé par Jeremy Ward, sociologue au sein du laboratoire Cermes de l’Inserm, devrait paraitre dans les mois à venir.

Les cas de thrombose imputables aux vaccins Janssen, Astrazeneca et éventuellement au vaccin russe

Thromboses atypiques après vaccination contre la Covid-19 : la piste de l’auto-immunité, Michel Goldman et Cedric Hermans, The Conversation, 13 avril 2021

Un risque de thrombose accru avec la vaccination, vraiment ? Inserm, 1 avril 2021

Les données et synthèses sur les effets thrombotiques de certains vaccins, Agence nationale de sécurité du médicament

AstraZeneca’s COVID-19 vaccine: EMA finds possible link to very rare cases of unusual blood clots with low blood platelets, Agence européenne du médicament

Discerner les effets indésirables

Effets indésirables liés aux vaccins autorisés contre la COVID-19 : ce qu'il faut savoir, Agence nationale de la santé et du médicament, mis à jour le 21 février 2022

Dix idées reçues autour de la vaccination, Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, questions au Professeur Pierre Smeesters, chef du service de pédiatrie, 24 avril 2017

L’efficacité et l’efficience vaccinale, la transmission du virus quand on est vacciné

Il est indiqué que le vaccin de Pfizer-BioNTech serait efficace à plus de 96 % dans Impact and effectiveness of mRNA BNT162b2 vaccine against SARS-CoV-2 infections and COVID-19 cases, hospitalisations, and deaths following a nationwide vaccination campaign in Israel: an observational study using national surveillance data, The Lancet, 5 Mai 2021

Note de la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) précisant que 6% des nouveaux cas enregistrés du 28 juin au 4 juillet 2021 en France concernaient des personnes complètement vaccinées.

La Haute Autorité de Santé a signalé le 10 janvier 2022 que la vaccination est efficace à plus de 90 % pour réduire les formes graves de Covid-19 (hospitalisation et décès au cours d’une hospitalisation pour Covid-19).

Efficacité et efficience du vaccin, qu’est-ce que ça veut dire ?

L’efficacité est la mesure, la capacité d’un vaccin à atteindre l’effet recherché, lorsque les circonstances sont idéales, comme au cours d’un essai clinique randomisé, dont les conditions sont rigoureusement contrôlées. Schématiquement parlant, les chercheurs conçoivent les essais de manière à inclure deux groupes de personnes : celles qui reçoivent le vaccin et celles qui reçoivent un placebo (préparation dépourvue de principe actif, généralement une solution saline, ndlr). L’efficacité du vaccin est déterminée en comparant le nombre de cas de la maladie dans chaque groupe, vacciné ou placebo.

L’efficience vaccinale rend elle aussi compte de la capacité du vaccin à atteindre l’effet recherché, mais en conditions réelles, sur le terrain, dans le cadre d’une campagne de vaccination. Elle est calculée de la même manière, en comparant les cas de maladie chez les personnes vaccinées et non vaccinées.

L’efficacité et l’efficience sont généralement proches l’une de l’autre, mais ne sont pas nécessairement identiques : dans les faits, l’efficacité vaccinale est souvent supérieure à l’efficience.

Podcast CNRS : Comment améliorer l’efficacité des vaccins ? Stéphane Paul, immunologue au CHU de Saint-Etienne, janvier 2022

Covid-19 : que sait-on pour l’instant de l’efficacité des vaccins contre le variant Omicron ? Melissa Hawkins, The Conversation, 19 décembre 2021

Réponse du Centre Of Disease Control

La transmission du virus en étant vacciné

Covid-19 : vacciné, peut-on s’infecter et transmettre le virus ? Interview de trois chercheurs de l’Institut Necker - Claude-Agnès Reynaud, Jean-Claude Weill et Matthieu Mahévas, CNRS Le Journal, 16 avril 2021

 

Consulter le dossier pédagogique de la thématique Santé

 

au crible de la science
____

Le podcast Au Crible de la Science est une coproduction Exploreur Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées - Quai des Savoirs.
Présentation : Sophie Chaulaic
Préparation : Catherine Thèves
Technique : Thomas Gouazé et Laurent Codoul

Production radiophonique conçue en partenariat avec le Ministère de la Culture, l'Académie de Toulouse, le CNRS et Campus FM.