Des « super-pouvoirs » pour améliorer les performances énergétiques des bâtiments ?

Partagez l'article

Maths・Ingénierie

Des « super-pouvoirs » pour améliorer les performances énergétiques des bâtiments ?

La thèse en BD de Théo Henriel (extrait) © 2018 - Mathilde François

Parce qu’un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours, découvrez dans la série Science Story des doctorants qui ont choisi de raconter leur thèse… en bande-dessinées ! Ces jeunes chercheurs se sont prêtés au jeu avec la complicité de dessinateurs qui ont mis leur talent et leur fantaisie au service de la rigueur scientifique.

La thèse en BD de Théo Henriel © 2018- Mathilde François
                                                        
La thèse en BD de Théo Henriel © 2018- Mathilde François
                                             
La thèse en BD de Théo Henriel © 2018- Mathilde François
                                                

Par l'équipe Exploreur.

Théo Henriel, doctorant à l'École doctorale mécanique, énergétique, génie civil et procédés, a remporté le Prix du jury de la finale régionale 2018 du concours Ma thèse en 180 secondes. Organisé par l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et le CNRS en Occitanie Ouest, ce concours a eu lieu le 30 janvier 2018 au Théâtre Sorano de Toulouse. Devant plus de 400 spectateurs, 18 doctorantes et doctorants issus d’horizons scientifiques variés, ont présenté leur sujet de thèse en seulement 3 minutes chrono.

Le jeune chercheur a su séduire le jury en usant de concision, de vulgarisation et d’humour pour expliquer son sujet de thèse portant sur la « réalisation d’un outil d’aide à la décision d’un facilitateur de la rénovation globale à Toulouse ». Sur scène, il s’est transformé en super-héros pour expliquer au public que les économies d’énergies ne sont pas que de la technologie et donner des pistes pour réduire la perte énergétique des bâtiments toulousains.

> Découvrez la prestation de Théo Henriel lors de la finale régionale de Ma thèse en 180 secondes 2018 à Toulouse.

 

Théo Henriel Théo Henriel est doctorant à l'Université Toulouse III - Paul Sabatier en co-direction entre :

- le Laboratoire Matériaux et durabilité des constructions de Toulouse - LMDC (Université Toulouse III - Paul Sabatier, INSA Toulouse)

- et le Laboratoire d’études et de recherches appliquées en sciences sociales - LERASS (Université Toulouse III - Paul Sabatier, Université Toulouse - Jean Jaurès, Université Paul-Valéry) ;

- École doctorale Mécanique, énergétique, génie civil et Procédés (MEGEP) ; 

- CIFRE Société coopérative Palanca.