Dana Pizarro, la théorie des jeux et l'IA pour résoudre les problèmes de la vie quotidienne

Partagez l'article

Maths・Ingénierie

Dana Pizarro, la théorie des jeux et l'IA pour résoudre les problèmes de la vie quotidienne

Dana Pizarro VAUM

Les problèmes de la vie quotidienne comme par exemple le prix des billets d’avion, l’affectation des élèves à l’université, peuvent être abordés mathématiquement grâce à la théorie des jeux, dans le but d’atteindre un « équilibre ». À cette théorie, Dana Pizarro utilise l'intelligence artificielle afin de simuler les choix parfois irrationnels des gens pour se rapprocher de la réalité.

Cet article fait partie du dossier

La Nuit européenne des chercheur·e·s

Lire le dossier

 


Vous avez un message est une série de vidéos où des chercheurs répondent aux questions que vous vous posez sur leur recherches. Pour cette première édition, une paléomagnéticienne, un ingénieur, une spécialiste en intelligence artificielle, une chimiste se prêtent au jeu des questions-réponses. Cette vidéo a été tournée dans le cadre de la programmation de La Nuit européenne des Chercheur·e·s 2021 d'Albi-Toulouse. Propos recueillis par Anne-Claire Jolivet et Lucas Cousinet. Production : UFTMiP. Réalisation et montage : Hipolito. Tournée au Quai des Savoirs, juin 2021.

 

Par Lucas Cousinet et Anne-Claire Jolivet, de l'équipe Exploreur.

 

Dana Pizarro est chercheuse ANITI (Artificial and Natural Intelligence Toulouse Institute) à la Toulouse School of Economics - Research.

 

Morceaux choisis 

Vous faites jouer des robots au poker ? 

« Non, je ne fais pas vraiment jouer les robots au poker. Si lorsqu’on entend les mots "intelligence artificielle", on pense à des robots, en réalité l'intelligence artificielle possède de nombreuses applications. Par exemple, la résolution de problèmes impliquant le processus de décision des individus. L'intelligence artificielle peut nous aider à comprendre comment les gens se comportent. Pour nous, un jeu consiste essentiellement en un système avec des joueurs, des règles que les joueurs doivent suivre et des mécanismes de paiement, qui détermine si les joueurs gagnent ou perdent. Donc, fondamentalement, tous les jeux que les gens ont en tête, comme le Monopoly, font partie de cette catégorie pour nous. Mais nous ne jouons pas aux jeux, nous les étudions et les comprenons afin de trouver un équilibre dans leur fonctionnement. Un équilibre est une stratégie où, selon la manière dont les autres jouent, je joue de la meilleure façon possible. Voilà en quelques mots ce que nous faisons. »

 

Comment une machine peut-elle prendre en compte les choix illogique des gens ?

« C'est vrai que les gens ne sont pas complètement rationnels. En fait, lorsque nous devons trancher entre un choix A ou B, nous savons parfois que le mieux que nous puissions faire, si nous sommes rationnels, est de choisir A. Mais pour différentes raisons nous choisissons B. Et dans les modèles, nous devons en tenir compte. C'est donc là que nous utilisons l'intelligence artificielle et cela nous aide à réduire les erreurs que nous commettons en supposant que les gens sont complètement rationnels. »

 

Est ce que c’est vous qui fixez les règles du jeu pour le prix des billets d’avion ? 

« Ce problème de trouver le bon prix des billets d'avion est un peu différent des applications dont j'ai parlé précédemment, car jusqu'à présent j'ai parlé de jeu, de joueurs, de règles et de mécanismes de récompense qui mènent à un équilibre. La théorie des jeux consiste aussi en ce que l’on appelle la conception de mécanismes. Cela consiste essentiellement à concevoir les règles d'un jeu pour que les joueurs parviennent à arriver à un équilibre donné. Donc, au lieu d'avoir des joueurs et des règles qui mèneront à un équilibre, nous avons des joueurs et des équilibres donnés et nous déterminons les règles du jeu qui mèneront à ces équilibres. »